BLOGUE

Transformer le défi en opportunité : Harmoniser ton leadership directif avec la culture de collaboration de ton organisation

Par Martin Proulx
Publié le 20 février 2024
Comment réconcilier ton style directif, sans perdre ton authenticité.

Je sais que ton style directif t’a permis d’avoir du succès et possiblement de décrocher des promotions.

Bravo! C’est un bon outil dans ton coffre.

Mais…

En revanche, cette approche de leadership n’est pas idéale dans les organisations où la participation active des équipes, la créativité et l’innovation sont nécessaires.

Tu le sais, tu le ressens (et tu entends le feedback négatif).

C’est dans ces situations et contextes que ton style de leadership rencontre ses limites.

 

LEADERSHIP DIRECTIF vs LEADERSHIP PARTICIPATIF

La dualité (perçue) entre le leadership directif et le leadership participatif

Sur le vaste spectre du leadership, tu peux imaginer un continuum où, à une extrémité, se trouvent les leaders «directifs» et, à l’autre, les leaders «participatifs».

Cette représentation met en lumière une dualité apparente dans les styles de leadership, chacun possédant ses avantages distincts et ses inconvénients. Les leaders directifs sont souvent perçus comme des décideurs rapides, capables de guider fermement leurs équipes vers des objectifs précis, tandis que les leaders participatifs sont vus comme des facilitateurs, encouragent l’engagement et la collaboration au sein de leurs équipes pour arriver à une décision collective.

Dans cette dualité, les leaders directifs peuvent percevoir les leaders participatifs comme étant trop indécis ou manquant de fermeté, critiquant leur approche pour sa tendance à ralentir le processus décisionnel dans le souci de parvenir à un consensus.

De l’autre côté, les leaders participatifs pourraient voir les leaders directifs comme autoritaires ou peu soucieux des opinions de leur équipe, critiquant une approche qui peut étouffer la créativité et minimiser la contribution individuelle au profit d’une efficacité à court terme.

Cependant, cette dichotomie n’est pas très utile.

Plutôt que de les considérer comme opposées, il est plus judicieux de voir ces deux approches comme complémentaires, deux outils dans le coffre d’un leader efficace.

L’adoption d’un style de leadership n’exclut pas l’autre; au contraire, les leaders les plus impactants savent naviguer entre ces styles en fonction du contexte, des besoins de leur équipe et des objectifs à atteindre. Cette flexibilité permet de maximiser l’efficacité du leadership en tirant parti des avantages de chaque approche selon la situation.

La solution n’est pas d’abandonner ton style «naturel» de leadership au profit de l’autre, mais plutôt d’enrichir ta palette de compétences en intégrant des éléments de l’autre approche.

Que tu t’identifies plus naturellement comme un leader directif ou participatif, l’objectif est d’apprendre à utiliser l’autre style comme un outil supplémentaire pour augmenter ton impact et ta flexibilité. C’est dans cette capacité à s’adapter et à choisir l’approche la plus appropriée pour chaque situation que réside la véritable essence d’un leadership efficace et nuancé.

 

 

Ton approche de leadership directive rencontre ses limites

Cette discordance entre ton style et la culture de ton entreprise peut engendrer des frictions, non seulement dans tes interactions quotidiennes entre personnes, mais aussi dans ta capacité à te sentir efficace et valorisé dans ton rôle.

Cette sensation d’être en désaccord constant avec les attentes autour de toi peut te laisser un mélange de frustration et d’isolement.

Tu te demandes comment mobiliser ton équipe sans perdre ton essence ou comment adapter tes méthodes pour mieux s’harmoniser avec les valeurs de ton environnement professionnel.

Ce n’est pas toi qui es en faute.

C’est simplement que l’outil que tu utilises n’est pas adapté à la culture et au fonctionnement de l’organisation pour laquelle tu travailles.

Cette quête d’alignement n’est pas un chemin solitaire, mais une opportunité de croissance, de découvrir comment tu peux transformer ton leadership pour créer un espace où collaboration et direction se rencontrent harmonieusement.

Je comprends que tu sois déstabilisé quand la méthode qui autrefois donnait de bons résultats semble ne plus fonctionner. L’important, c’est de reconnaître que ton approche ne doit pas être jetée aux poubelles, mais qu’elle doit être ajustée en fonction du cadre de fonctionnement de ton organisation et des besoins de ton équipe.

Plutôt que de tenter de changer qui tu es, je vais te proposer une façon d’ajouter des outils à ton coffre pour augmenter l’impact de ton leadership et améliorer l’harmonie avec ton équipe et tes collègues.

 

Adapter ton approche de leadership dans une culture de collaboration

Les défis du leadership directif dans une culture de collaboration

Une culture organisationnelle de collaboration est un environnement de travail où l’échange d’idées, le partage des connaissances et le travail d’équipe sont fortement valorisés et encouragés. Dans une telle culture, les décisions et les projets sont souvent le résultat d’un processus participatif, impliquant divers membres de l’organisation à différents niveaux hiérarchiques.

Cette approche mise sur la synergie des talents et des perspectives diverses pour innover, résoudre des problèmes et atteindre les objectifs communs. Elle repose sur des principes de transparence, de confiance et de respect mutuel, créant un cadre où chaque individu se sent valorisé et motivé à contribuer à la réussite collective.

La collaboration n’est pas seulement une méthode de travail; elle est intégrée dans les valeurs fondamentales de l’organisation, influençant les comportements, les politiques et les pratiques quotidiennes.

Pour toi, qui naturellement incline vers un leadership directif, produire des résultats satisfaisants peut sembler ardu dans une organisation qui prône la collaboration.

Laisse-moi te rassurer : ta situation n’est pas unique, et surtout, elle n’est pas une crise sans issue.

 

Réévaluer (et à ajuster) ton style de leadership

 

Quelques questions de coach pour ajuster ton approche de leadership

Réfléchir sur ton propre style de leadership est une étape cruciale. Je te propose quelques questions de coach qui t’aideront à réévaluer ton approche de leadership et à l’ajuster aux membres de ton équipe :

 

  1. Dans quelle mesure es-tu prêt à évoluer et à intégrer des aspects d’un leadership plus participatif? Cette question t’invite à réfléchir à ta propre capacité à grandir et à t’adapter tout en restant fidèle à tes principes fondamentaux.
  2. Quels aspects de ton leadership peuvent être perçus comme un atout dans une culture participative? En examinant comment tes tendances naturelles peuvent compléter une approche participative, tu commences déjà à construire des ponts plutôt que des barrières.
  3. Quels aspects de ton style de leadership pourraient être perçus comme étant trop directifs? Comment peux-tu les ajuster pour mieux répondre aux besoins de ton équipe?
  4. Comment peux-tu communiquer tes décisions de manière à encourager la participation et l’inclusion? Il s’agit de trouver des moyens pour que ta communication reflète non seulement la fermeté de tes décisions, mais aussi l’ouverture aux idées et aux contributions des autres.
  5. Dans quelle mesure peux-tu déléguer le pouvoir et responsabiliser les membres de ton équipe pour favoriser un sentiment d’autonomie et d’engagement dans le processus décisionnel? Évalue dans quelle mesure tu es prêt à déléguer le pouvoir à ton équipe, en leur confiant des tâches et des décisions.

 

Répondre à ces questions de manière honnête et réfléchie peut t’aider à identifier les domaines où tu peux ajuster ton style de leadership pour mieux répondre aux besoins de ton équipe et de ton organisation. C’est le premier pas vers une transformation positive et une croissance continue en tant que leader.

 

Aller au-delà des questions pour transformer l'impact de ton style de leadership auprès des équipes.

Aller au-delà des questions pour transformer l’impact de ton style de leadership auprès des équipes.

 

Quelques pistes de solutions durables pour transformer ton impact

Afin d’ajouter des outils à ton coffre, je te propose quelques pistes pour aligner et adapter ton style de leadership afin qu’il réponde mieux aux attentes de ton organisation.

 

Participer à des formations sur le leadership participatif

Investir dans ton développement personnel en suivant des formations ou des ateliers sur les styles de leadership inclusifs et participatifs. Cela permet d’acquérir de nouvelles compétences et techniques pour mieux intégrer la participation des équipes dans la prise de décision.

Bénéfices : acquérir des compétences et des outils spécifiques pour mieux impliquer ton équipe dans le processus décisionnel, devenir plus adaptable et flexible dans ton approche et augmenter la compréhension de l’importance de la culture participative et comment elle peut être intégrée efficacement.

 

Faire du mentorat inversé

Engage-toi dans une relation de mentorat avec un membre de ton équipe qui incarne naturellement le style participatif. Cela te permettra non seulement de comprendre de l’intérieur comment fonctionne ce style, mais aussi de voir comment tes propres qualités de leader peuvent être enrichies par cette perspective différente. L’objectif n’est pas de changer qui tu es, mais d’élargir ta palette de compétences en leadership.

Bénéfices : comprendre concrètement comment un style participatif fonctionne au quotidien, offrir une opportunité d’enrichir tes compétences et fournir une nouvelle perspective qui peut révéler des avantages et des méthodes de leadership auparavant non envisagées.

 

Organiser des séances de brainstorming dirigées

Organise des séances de brainstorming où tu poses des problèmes spécifiques et invites les contributions de tous, mais avec un cadre clair que tu as défini. Cela te permet de maintenir un rôle directif tout en valorisant les idées et l’engagement de ton équipe. C’est une manière de montrer que tu valorises l’input de chacun tout en guidant la direction à prendre.

Bénéfices : montrer aux membres de l’équipe qu’ils sont valorisés et que leurs idées sont importantes, te permettre de maintenir ton autorité et ton rôle directif tout en adoptant une approche plus collaborative.

 

Organiser des sessions de feedback régulières

Mets en place de rencontres régulières avec les membres de l’équipe pour recueillir leurs avis et suggestions. Cela permet de créer un espace de dialogue ouvert où chacun peut exprimer ses idées et ressenti, favorisant ainsi une culture de transparence et de confiance.

Bénéfices : crée un environnement de travail transparent où les attentes et les préoccupations peuvent être ouvertement discutées, facilite l’identification des domaines d’amélioration et la mise en œuvre de changements basés sur le feedback reçu, construis et renforce la confiance entre le leader et les membres de l’équipe.

 

Le coaching pour harmoniser ton style aux attentes de ton entreprise (de ton patron et de ton équipe)

Le coaching, en tant qu’approche personnalisée et axée sur le développement, peut jouer un rôle crucial dans la résolution des défis posés par l’adaptation d’un style de leadership directif à une culture organisationnelle participative. Voici comment le coaching peut être bénéfique dans ce contexte et quels en sont les avantages spécifiques :

 

  1. Accompagnement personnalisé : Le coaching offre un soutien sur mesure qui prend en compte tes besoins, tes objectifs et tes défis spécifiques. Cet accompagnement personnalisé te permet d’identifier les aspects du style de leadership directif qui peuvent être ajustés pour mieux s’aligner avec les valeurs participatives de ton organisation.
  2. Développement de la conscience de soi : Un coach t’aide à développer une meilleure conscience de soi en explorant tes forces, tes faiblesses, tes valeurs et tes motivations. Cette prise de conscience est fondamentale pour comprendre comment ton style de leadership peut influencer l’environnement de travail et comment il peut être adapté pour encourager une plus grande participation et collaboration.
  3. Amélioration des compétences de communication : Le coaching met l’accent sur le développement de compétences de communication efficaces, essentielles pour promouvoir un leadership plus inclusif et participatif. Cela inclut l’écoute active, l’expression claire des attentes et la manière de fournir un feedback constructif.
  4. Renforcement des compétences relationnelles : À travers le coaching, les leaders apprennent à construire et à maintenir des relations solides avec leurs équipes, en favorisant la confiance, le respect et l’ouverture. Ces compétences relationnelles sont clés pour créer un environnement de travail où les membres de l’équipe se sentent valorisés et motivés à participer activement.
  5. Stratégies de gestion des conflits : Le coaching aide les leaders à développer des stratégies efficaces pour gérer les conflits qui peuvent survenir dans un cadre participatif. En apprenant à aborder et à résoudre les conflits de manière constructive, le leader peut maintenir une atmosphère de travail harmonieuse et collaborative.

     

En somme, le coaching t’offre une voie de développement et d’amélioration continue pour aligner ton style de leadership directif avec les attentes d’une culture organisationnelle participative. Les bénéfices spécifiques du coaching résident dans la capacité accrue du leader à s’adapter, à communiquer efficacement, à gérer les relations et les conflits, et à piloter le changement de manière constructive et inclusive.

En adoptant ces approches, tu montres non seulement que tu es ouvert à l’évolution, mais aussi que tu es prêt à trouver des moyens créatifs pour intégrer ta force dans un contexte qui te semblait jusqu’ici contraignant. C’est dans cette flexibilité et cette ouverture à l’apprentissage que réside la véritable force d’un leader.

Rappelle-toi, le leadership n’est pas une destination, mais un voyage. Il s’agit moins de la position que tu occupes que de l’impact que tu crées. En t’engageant dans cette démarche de réconciliation entre ton style et les valeurs de ton organisation, tu n’es pas seulement en train de résoudre un conflit : tu es en train de redéfinir ce que signifie être un leader efficace dans un monde en constante évolution.

En conclusion, ta capacité à te remettre en question, à t’adapter et à intégrer de nouvelles approches dans ton style de leadership directif est non seulement un témoignage de ta force en tant que leader mais aussi un puissant moteur de changement et d’innovation au sein de ton organisation. Le voyage peut sembler long, mais chaque pas vers cette réconciliation est un pas vers un leadership plus inclusif, dynamique et efficace.

Martin Proulx - Coach en leadership - Photo avec veston assis par terre

Moi, c’est Martin. J’aide les leaders comme toi qui veulent surmonter des défis complexes, reprendre le contrôle, atteindre leurs objectifs et retrouver l’équilibre.

À ce jour, j’ai accompagné plus de 250 leaders dans différents secteurs d’activités.

Seras-tu le prochain?

Commentaire(s)
0 Comments